Archive for novembre, 2013

Fin novembre


29 Nov

neelhe-jardin a kahn boulogne (2)

Homère, chant VI de L’Iliade : « Sur terre les humains passent comme les feuilles : si le vent les fait tomber  sur le sol, la forêt vigoureuse, au retour du printemps, en fait pousser de nouvelles ; ainsi, chez les hommes, les générations se succèdent… »

Bande son : Bill Evans trio, « Autumn leaves » (« les feuilles mortes » de Prévert et Kosma), 1965.

Image de prévisualisation YouTube

(photo de l’auteur)

Erables et ginkgos


26 Nov

J’étais dimanche après-midi dans le magnifique jardin Albert Kahn à Boulogne, japonisant, pour ne pas dire japonais…

neelhe-jardin a kahn boulogne (5)

Les essences d’arbres, les pierres, les petits ponts rouges, et l’étang, dans l’eau duquel se reflétait la cime des arbres…

neelhe-jardin a kahn boulogne (3)

Au jour du premier anniversaire de mon retour de voyage du Japon, retrouver le calme et l’harmonie de leurs jardins, en pleine banlieue parisienne… et deux de mes arbres fétiches, érables…

neelhe-jardin a kahn boulogne (4)

… et ginkgos bilobas, et leurs teintes d’automne.

neelhe-jardin a kahn boulogne (1)Comme un soupir d’aise.

(photos de l’auteur)

 

Vies antérieures


23 Nov

Dans une vie antérieure, étais-je…

… une éponge qui plonge ?

neelhe-animaux-vies antérieures (4)

… une conque, un nuage, un coquillage ?

neelhe-animaux-vies antérieures (1)

… un pharaon, un papillon ?

neelhe-animaux-vies antérieures (9)

… un kiwi joli (?) et sans souci ?

neelhe-animaux-vies antérieures (8)

… un chihuahua, un koala ?

neelhe-animaux-vies antérieures (5)

… ou un hippocampe en papier qui campe dans une vitrine illuminée ?

neelhe-animaux-vies antérieures (2)

… ou serai-je, dans une vie future,  tout cela mélangé, avec un petit bout de mon moi actuel ?

(photos de l’auteur, muséum d’histoire naturelle de Paris, sauf  6, vitrine de Paris)

 

Eté/automne


19 Nov

Début septembre, sous le soleil, depuis le quai Henri IV, une belle vue de Paris, Notre-Dame, le pont de Sully  et la pointe du l’île Saint-Louis au premier plan…

neelhe-paris-notre dame (1)

Mi-novembre, depuis le même pont de Sully, les belles façades du côté sud de l’ile et Notre-Dame qui paraît presque plus loin, alors qu’elle est plus près, et le pont de la Tournelle…

neelhe-paris-notre dame (2)

Le ciel et la Seine bleus ou gris… Les arbres verts ou jaunes et moins fournis… les saisons, leur éternel renouvellement. Paris, ses îles, deux millénaires en incluant Lutèce, et sa cathédrale, 850 ans. Et nous, comme des points de vue minuscules…

(c’est l’anniversaire de mon point de vue aujourd’hui. L’année dernière, c’était le Nara Day, journée d’anniversaire au Japon…)

(photos de l’auteur)

Jeu de mains


15 Nov

Dans une vitrine parisienne…

neelhe-mains (3)

Dans une autre…

neelhe-mains (1)

« Quel est le son d’une seule main qui applaudit ? »(koan zen)

(photos de l’auteur)

Loupiottes


12 Nov

Dans la nuit parisienne de novembre, une guirlande d’ampoules colorées au-dessus de la vitrine protégée de grilles d’un magasin, dans une rue calme, à l’écart de l’agitation.

neelhe-lumière nuit (1)

L’ampoule rouge tombe exactement sur le dessin de l’étoile, rouge elle aussi, qui surplombe la grille, et la porte.

neelhe-lumière nuit (2)

Capter le détail, insignifiant, et le rendre, à sa mesure, signifiant. Parce que chaque signe, si on est attentif, peut nous parler; ou au moins nous faire un clin d’œil. Et rendre l’instant plus beau.

(Photos de l’auteur.)

Balade en novembre


08 Nov

Une balade en forêt d’automne, c’est…

neelhe-forêt automne (1)

… un sous-bois d’herbes folles, qui évoque la douceur d’une chevelure duveteuse de jeune enfant…

neelhe-forêt automne (2)

… et le reflet des frondaisons et du ciel dans l’eau des flaques…

… les odeurs riches, l’air humide, la lumière plus rase…

Remontons nos cols, il fait plus froid…

(photos de l’auteur)

Extases


05 Nov

Un dimanche de début octobre, je suis allée au Prieuré Saint-Cosme, à La Riche, qui est un faubourg de Tours (je trouve ce terme désuet plus agréable que « banlieue », non ?).  C’est dans les ruines de son église que repose le poète Pierre de Ronsard.

neelhe-prieuré saint cosme-pignon-ernest-extases (2)

Bel endroit, au jardin couvert de roses au printemps (« Mignonne… »). J’y allais voir, non pas la rose, mais l’exposition d’Ernest Pignon-Ernest (il était temps, c’était le dernier jour) intitulée « Extases », huit représentations de saintes, exprimant leur relation au sacré et leur « extase » au sens mystique…

Ernest Pignon-Ernest, qui est un artiste plasticien né en 1942, a été un des pionniers de l’art urbain en France (voir son site ici). Au Prieuré, il a installé ses œuvres dans le beau réfectoire construit au XIIe siècle et restauré après-guerre.

neelhe-prieuré saint cosme-pignon-ernest-extases (1)

Portraits de saintes célèbres, Marie Madeleine, Hildegarde de Bingen, Catherine de Sienne… ou moins connues, Angèle de Foligno, Marie de l’Incarnation… ayant en commun d’avoir laissé dans leurs écrits une description de leurs « extases » divines.

neelhe-prieuré saint cosme-pignon-ernest-extases (7)

Huit femmes représentées dans une nudité simplement couverte de vêtements drapés, dans des moments d’abandon, d’exaltation, le corps tourmenté, presque torturé parfois, ou au contraire offert… ce qui n’est pas sans rappeler bien sûr un type d’abandon qu’on peut qualifier de moins spirituel, mais en est-on certain ?

Il faudrait détailler chaque portrait… Ici, celui d’Angèle de Foligno, ma préférée.

neelhe-prieuré saint cosme-pignon-ernest-extases (9)

Les oeuvres étaient posées sur un sol recouvert d’eau qui les reflétaient délicatement…

neelhe-prieuré saint cosme-pignon-ernest-extases (8)

… et elles s’harmonisaient avec le beau réfectoire qui les accueillait, notamment avec  la « chaire du lecteur »… avec une oeuvre seule…

neelhe-prieuré saint cosme-pignon-ernest-extases (5)

… ou plusieurs…

neelhe-prieuré saint cosme-pignon-ernest-extases (6)

Étonnante et très belle exposition, dont le thème interroge, dérange presque, parfois, mais dont on ressort étrangement apaisé, comme si les extases de ces femmes, leur exaltation, leur soif d’absolu, nous avaient été rendues plus proches, presque plus compréhensibles par le travail de l’artiste, et ce qui s’en dégage de force et d’harmonie…

(photos de l’auteur)

Anniversaire


01 Nov

Aujourd’hui, ce blog a un an.

Un an, quatre saisons, de l’automne dernier…

Japon 177

… puis l’hiver…

neelhe-tours-neige-janvier2013 (3)

… le printemps…

neelhe-bleu (2)

… l’été…

neelhe-été (2)

… et son décrochement…

neelhe-été (1)

Un an, du plus lointain à l’est…

P1060526

… aux rivages de l’ouest…

neelhe-granville-baiemtstmichel (3)

… et du nord anglais …

neelhe-somerset-glastonbury

… au sud alpin…

neelhe-alpes-été2013

… avec, comme axe central, Tours et la Loire, et Paris.

neelhe-granville-février13 (4)

Une année, 220 articles, 13 catégories, 252 commentaires. Plus de 5000 visites, plus de 3000 visiteurs uniques (la différence provenant de personnes venant plusieurs fois sur le site), presque 10 000 pages vues.

Une année de pochettes-surprises, de gargouilles impudiques, de bande-son, de découvertes, d’œuvres d’artistes partagées, dans les musées ou au coin des rues, de villes, de jardins, de fleuves, de cathédrales et de papillons…  Une année où j’ai essayé, et parfois réussi, à trouver un peu de merveilleux dans le quotidien, en essayant de décaler le regard, pour changer d’angle ou de perspective…

Une année de commentaires, aussi, merci à celles et ceux qui en ont laissé, ce qui donne au blog une belle dynamique et souvent comme un souffle d’air frais…

Je signe pour une nouvelle année.

(photos de l’auteur)

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).