Vinyles

06 Fév

Dans la ville où j’habite, il y a un disquaire. Oui, un disquaire. Un commerçant qui s’occupe d’un magasin dans lequel on trouve des disques, dans des bacs adaptés à leur taille, des vinyles, des « vieux disques noirs », des 33 tours surtout, d’époque donc d’occasion mais aussi des rééditions, plus quelques 45 tours ; et s’il vend aussi des CD,  ce n’est pas sa caractéristique. Le magasin est plutôt petit, il s’appelle « Madison », il a une devanture rouge, un peu bordeaux. Pardon pour les reflets dans les vitres, je n’ai pas pu les éviter…

neelhe-tours-magasinvinyles-madison (2)

Et son propriétaire met toujours des trucs incroyables en vitrine, des raretés, des belles pochettes, presque des œuvres d’art parfois… ce jour-là, dimanche dernier, je me suis rapprochée des huit pochettes de 33 tours exposés sur la porte d’entrée…

neelhe-tours-magasinvinyles-madison (3)

Une en particulier a attiré mon regard, deuxième rangée en partant du haut, à gauche…

neelhe-tours-magasinvinyles-madison (4)

Vous vous rendez compte : un disque définissant sa musique comme « d’ameublement » ! Et la photo, cette sous-Angélique (marquise des Anges) en nuisette ou en déshabillé (?), tenant dans ses bras un faux tigre en peluche, le regard langoureux, et même si on le devine mal, le décor derrière, avec le rideau bleu, qu’on imagine en lourd satin…

neelhe-tours-magasinvinyles-madison

Et les titres des morceaux, « Naissance de la passion », « Tango oriental », « Amour interdit », « Merveilleux »… c’était quoi, la bande-son (en avance) de la série « Maison close » ?

Je ne sais pas pour vous, mais moi, ce type de monument de kitsch me ravit. Pas sûre que j’aille l’acheter, la musique d’ameublement (où ont-ils été chercher ça ?), mais elle aura au moins servi à me faire sourire un bon moment… Et merci au propriétaire de continuer à être un vrai disquaire et à régaler les passants de ces pochettes magiques et décalées.

(Pour un article sur le magasin et son propriétaire, c’est ici ; photos de l’auteur)

Une intuition n’arrivant jamais seule, j’ai lu après la publication de ce post un article sur Télérama.fr sur « Le retour du vinyle » : je l’ajoute, c’est ici.

Ps. Vous savez quoi ? Passer d’un post par jour, donc sept posts par semaine, à deux par semaine, c’est-à-dire diminuer ma production de plus de 70 %, ce n’est pas si facile…  Je vais continuer à poster un peu entre les « officiels » des mardis et vendredis. Sinon, je vais être en manque. Et obligée d’écouter de la musique d’ameublement !

Tags: , , , , ,

Leave a Reply

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).