Fragments de (gran)ville

15 Fév

Dans la ville où je suis cette semaine, une librairie s’appelle…

neelhe-granville-février13

… « Le Détour », et  son enseigne est belle et poétique, ouvrant au ciel un pochoir de mots magiques puisqu’écrits avec des lettres  qui ne correspondent à aucun alphabet connu.

Un peu plus loin se trouve la…

neelhe-granville-février13 (5)

… mais lequel est-ce ?

Pas lui, malgré sa bonne tête : il est parisien.

neelhe-paris-janvier2013 (2)

Ni lui, qui est franco-japonais, mais pas normand pour deux sous.

neelhe-paris-janvier2013

Mystère donc, sur l’identité du félin en question.L’enquête continue.

… Au numéro 113 d’une rue qui monte vers la haute ville…

neelhe-granville-février13 (6)

… un lézard rayé veille sur des armoiries qui ne correspondent pas à celles de la cité. (je suis sûre qu’il connaît le chat de la venelle.)

Tout va bien à Granville, dans la Manche, ville, port de pêche et station balnéaire (je rassure tout le monde, c’est la Normandie…) à l’allure a priori très sage et qui cache une fantaisie légère et réelle pour qui prend le temps de regarder certains détails.

(Photos de l’auteur)

PS. Voir l’excellent commentaire de Catherine : ce lézard n’en est pas un, c’est une salamandre tachetée. Merci d’avoir rétabli la vérité et de me permettre de progresser sur la longue voie de la connaissance du monde animal ! j’en profite pour intégrer que la salamandre est un amphibien et le lézard un reptile…

Tags: , , ,

4 Responses

  1. Isabelle dit :

    Pour avoir parcouru, certes rapidement, les rues de Grandville, je retrouve dans ce billet le côté étonnement poétique et décalé de la Ville discrète et sure d’elle. Merci!
    Touchée également par Souchon, d’une modernité sans faille.

    • Neelhe dit :

      Merci pour ce retour, et ravie que ces instantanées vous ait touchée… (il faut retourner à Granville, la ville n’a pas livré tous ses secrets !)

  2. facebook_catherine.levesque.3979 dit :

    Chère Neelhe, le lézard rayé est aussi lézard que je suis skieuse hors-piste. C’est une salamandre tachetée, emblème de François Ier. Un batracien donc, qui n’a rien en commun avec le lézard ! Vous alors !

Leave a Reply

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).