Le facteur chance

29 Mar

Être là, au bon moment, au bon endroit. Voir le poudroiement des nuages bas sur les cimes, la fin du jour, puis soudain, l’incendie de la lumière, très haut sur la montagne, qui gagne, au moment de disparaître, dans un ultime flamboiement. Et impose délicatement le silence du ravissement contemplatif.

neelhe-hauteluce-été2012 (2)

Et avoir en tête, sans raison apparente, cette expression charmante qui juxtapose deux éléments fondamentaux pour en créer un troisième, plus aventureux, plus hasardeux :  au petit bonheur la chance.

neelhe-hauteluce-été2012

Au petit bonheur la chance, oui, parfois.

Bande-son : Maissiat, « Tropiques » (« Des jours meilleurs/des jours d’hiver/Comme une ode à la nuit/Comme une audace, une délivrance/une folie ordinaire/un facteur chance… »)

(photos de l’auteur : massif face au village de Hauteluce (qui porte bien son nom, donc), Beaufortain, Savoie)

Tags: , , , , ,

3 Responses

  1. Marie dit :

    Es tu en voyage Neehle ou est-ce un ancien flamboiement qui t’es revenu en écran?
    Si tu es en voyage, savoure. Pas donné à tout le monde de partir si souvent !
    Signé la Jalouse 😉

    • Neelhe dit :

      Eh, les amies, je suis à Tours, dans la grisaille, la pluie et le froid. J’aurai sans doute dû préciser : photo de l’été 2012 ! Bon we de Pâques itou, bonne chasse au chocolat !

  2. Une parisienne dit :

    grand corps malade dit aussi : » J’ai bien alerté mes rétines pour voir tout ce qu’il y avait à voir et j’ai marché en observant du coté chance de l’histoire »… Plein de très belles chances pour ce we de pâques 😉 .. il t en faudra pour trouver le chocolat dans ces collines.

Leave a Reply

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).