Malgré tout

02 Avr

Malgré le froid, piquant, le ciel un peu pâle parfois – en hauteur, sur une gargouille de Saint-Gatien rendue méconnaissable par l’usure et la mousse, presque bénie par la statue d’un évêque…

neelhe-cathédrale saint gatien-giroflée

… une touffe de giroflées « des murailles », une des fleurs qui symbolise pour moi l’arrivée du printemps, dont j’aime l’odeur sucrée qu’elle dégage au soleil et à la chaleur (elle doit d’ailleurs son nom du clou de girofle, à l’odeur similaire, paraît-il).

Le printemps malgré tout.

(photo de l’auteur)

Bande-son : la grande Sophie , « Quand le mois d’avril » (« J´étais une jeune fille ou bien un garçon/je ne sais plus très bien/au bord de la ligne de l´indécision/il y a le mois d´avril qui passe…/Quand le mois d´avril s´échappe/je me pose de drôles de questions/Quand le mois d´avril s´échappe/je regarde pousser les bourgeons… »). Pour écouter (pas de vidéo, juste les paroles qui défilent) :

Image de prévisualisation YouTube

Tags: , , , ,

2 Responses

  1. Une parisienne dit :

    la grande Sophie que j ai vu en concert et qui se délecte de cette chanson comme nous nous délectons du printemps d aujourd hui .. il y aussi la non moins délicieuse et printanière « une fille d avril » de Voulzy…

  2. Neelhe dit :

    Oui, la grande Sophie en concert, que j’ai vue l’année dernière (ou celle d’avant, je perds la notion du temps), est assez formidable, et émouvante et tonique. J’espère qu’elle se délecte plus de cette chanson que nous du printemps, parce que vraiment… comment dire ? il tarde.

Leave a Reply

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).