Pas qu’à moitié, Jacques Demy

09 Avr

Demain à la Cinémathèque de Paris s’ouvre l’exposition consacrée à l’œuvre de Jacques Demy. J’irai dès que je pourrai, pas question de rater ça…

16334

Comme dit Christophe Conte des Inrocks sur son compte Twitter : « Jacques Demy est partout, c’est formidable. Et en plus il pleut.

Oui, faut que je vous dise : je les ai revus samedi, les parapluies, ceux de Cherbourg. Ca faisait longtemps, tellement, que je pensais que ce qui se passe en réalité au début du film (« Mais je ne pourrai jamais vivre sans toi… »)

Image de prévisualisation YouTube

… se passait à la fin, qui du coup est autrement plus sèche et triste, finalement. Ou réaliste, c’est selon. Ou heureuse, peut-être, tout dépend du point du vue (c’est ce qu’on appelle sans doute une fin ouverte).

Image de prévisualisation YouTube

Enfin, c’est certainement de ceux des films de Demy que je connais (je ne les connais pas tous, loin de là) le moins euphorisant. Parce que « Les Demoiselles – de Rochefort »…

Image de prévisualisation YouTube

« … Nous fumes toutes deux élevées par maman/qui pour nous se priva, travailla vaillamment/Elle voulait faire de nous des érudites/et pour cela vendit toute sa vie des frites… »

Ou « Peau d’âne », sa recette du cake d’amour…

Image de prévisualisation YouTube

ou les conseils de la fée des lilas, sublime Delphine Seyrig… (« mon enfant, on n’épouse jamais ses parents »)

Image de prévisualisation YouTube

… moi, ça me rend toute heureuse, ça me donne envie de sauter en l’air, munie de mon parapluie, et je ne suis pas la seule, n’est-ce pas, mademoiselle Deneuve ?

BHZ3u2uCUAAzZWj.jpg large

(affiche de l’exposition ; photo C. Deneuve sur compte Twitter de Laue Cler@LaueCler – qui depuis, n’existe plus, sorry)

Tags: , , , , ,

5 Responses

  1. Une parisienne dit :

    Quel bonheur de te relire enfin ! 😉 je saute sur l occasion que m offre la cinematheque pour te dire qu en tant que fan incontestable de Maxence et son solo dans le café à la recherche de la femme de ses rêves, je me ferais un plaisir de venir avec toi…

  2. L'Autruche dit :

    Chère amie,

    A mon tour, je saute sur l’occasion pour vous suggérer de m’accompagner à la conférence que donnera Jean Marc Lalanne (rédac chef des Inrocks et ancien rédac chef des cahiers du cinéma)
    le lundi 29 avril à 19 h à la cinémathèque salle Henri Langlois et en profite pour déposer de délicats baisers sur votre front altier.

    http://www.cinematheque.fr/fr/dans-salles/rencontres-conferences/conferences/conferences-cinematheque/fiche-manifestation/histoire-en-chante-cinema-francais,15385.html

  3. Neelhe dit :

    Je défaille de bonheur et vous contacte bientôt, mesdames, à travers un autre canal…

  4. Une parisienne dit :

    Dis moi lequel ? Feras tu un feu pour tout paris à ton arrivee ? … tu lanceras une montgolfiere ?… malheureusement nous n avons pas nos numeros ;-(

  5. Neelhe dit :

    Chère parisienne,
    Bonne idée, la montgolfière, mais compliqué à mettre en place, il faut un ciel clair, un peu de vent, de l’espace pour décoller et atterrir… Je ferai plus simple, j’enverrai un mail à l’adresse que tu as utilisée pour t’inscrire sur le site, lors de ton premier commentaire…

Leave a Reply

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).