La liberté de l’escargot

11 Juin

Lors de mon dernier séjour à Paris début mai (période tendinite !), j’avais fait un saut (en boitillant) au musée de la Poste, pour voir une expo qui s’est révélée être beaucoup plus petite que ce à quoi je m’attendais, elle était installée dans la dernière salle des collections permanentes. Son nom ?

neelhe-stratégie de l'escargot (3)

« La logique de l’escargot »… je vous donne l’idée : l’artiste a écrit des lettres (et surtout en a reçues), pris des photos, enregistré des sons, dans chacun des 20 arrondissements de Paris  – qui est la ville où elle vit, puis elle a agrandi le cercle et a continué cette correspondance dans 20 villes européennes dans lesquelles elle est du coup passée…

neelhe-stratégie de l'escargot (2)

… en suivant cette stratégie de spirale…

neelhe-stratégie de l'escargot (7)

Une vitrine par arrondissement (ou presque) et une vitrine par ville traversée, présentant les lettres reçues et de certains objets trouvés sur place, caractéristiques de la ville en question… belle réalisation, dont on trouve une explication plus complète sur le site de l’artiste Anne Calas. Mais j’en reste à l’escargot et à sa stratégie…

neelhe-stratégie de l'escargot (4)

… développée par les correspondants de l’artiste…

neelhe-stratégie de l'escargot (5)

… de manière souvent pertinente…

neelhe-stratégie de l'escargot (6)

Oui, comment sortir de la logique de l’escargot ?

neelhe-stratégie de l'escargot (8)

Peut-être en ne cherchant pas à la comprendre, justement, et en la retrouvant partout, comme ici, dans le Somerset, plus précisément à Glastonbury (voir « Avalon »), dans le jardin du Chalice Well (du puits du calice… on est bien à l’endroit où certains situent l’emplacement où est caché le saint Graal)…

neelhe-stratégie de l'escargot

… ou en prêtant attention, quand on le croise  dans un jardin, sur la marche d’une terrasse, comme dimanche près de Tours (la photo est assez ratée, mais je ne vais pas vous coller la photo d’un escargot quelconque, on parle bien de celui-là), à ce petit gastéropode, dont j’aime de plus en plus la lenteur, les antennes, la coquille, tous ces symboles d’un voyageur qui n’a besoin de rien d’autre que de lui-même finalement… et donc, sa logique…

neelhe-stratégie de l'escargot (9)

… en spirale – (mais l’escargot, contrairement au dessin de sa coquille, va droit devant lui, non ? )

(photos de l’auteur)

Tags: , , , , ,

2 Responses

  1. Marie dit :

    J’aime beaucoup cet article! Voir aussi les escaliers de phare pour de très belles spirales!
    Merci.

  2. nathy dit :

    C’est marrant, j’en ai croisé un hier en allant récupérer le cendrier « Picon » dehors, et il était collé à l’objet, côté verso. Je l’ai attentivement regardé et l’ai tendu à Léon (le chat roux de la maison, NDLR), qui lui aussi a tendu son cou, s’en est suivi une sorte de petit bisou. Les antennes de l’escargot tendus vers le chat. bah, si.

Leave a Reply

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).