(chat) pas sport

09 Mai

J’avais besoin d’un nouveau passeport.

J’ai essayé d’être méthodique.

Je suis allé(e) au photomaton où j’ai suivi les instructions pour photos officielles : de face, regard vers l’objectif, sans lunettes, barrette, foulard, mèche barrant le front. Sans sourire. Bref, une photo de repris de justesse. J’ai gardé mes moustaches, on a sa dignité.

neelhe-passeportchat (2)

Ensuite, j’ai demandé le formulaire. Là, j’avais ma botte secrète. Quand j’affronte l’administration, j’ai toujours cet excellent livre à portée de patte, au cas où la moutarde me monterait aux vibrisses.

neelhe-passeportchat

Puis, j’ai rempli le formulaire. Ça prend un peu de temps, mais je suis patient.

neelhe-passeportchat (4)

Enfin, je suis allé(e) déposer le dossier. On a pris mes empreintes, parce que maintenant les passeports sont biométriques, figurez-vous. Je me suis laissé faire avec bonhomie (j’aime bien pratiquer la bonhomie, ça me rapproche des humains).

neelhe-passeportchat (3)

Après quelques semaines d’attente…

neelhe-passeportchat (6)

Mes projets de voyage ?

neelhe-passeportchat (1)

… ou…

neelhe-passeportchat (7)

La contemplation avant tout…

(photos 1, 4 et 5 de l’auteur. Photo 3 et dernier dessin issu de « Toi, mon chat » de Kwon Yoonjoo, éditions Zulma. Avant-dernière illustration de Sempé, photo prise dans l’exposition sur son œuvre au dernier salon du livre en mars, porte de Versailles à Paris. Photo de couverture de « Yoga pour chats » de C. et C. Gaudin, éditions le Relié)

Tags: ,

3 Responses

  1. Cher cousin vert bouteille,
    J’admire votre vaillance, moi qui affiche sensiblement votre âge canonique. Pour ma part, mes déplacements se résument à quelques séjours au pays du P’tit Lu, dont une longue villégiature estivale en bord de mer, durant laquelle je dois supporter une bande de marlous surexcités par l’air iodé, parmi lesquels ce rouquin impertinent qui me colle aux coussinets depuis déjà deux ans… Les voyages forment la jeunesse dit-on et vous donnez raison à l’adage, svelte et toujours prompt au décollage.
    Fort de votre expérience, j’irai peut-être demain avec Flavie me faire photographier chez Germain. En bon bourgeois citadin, je ne saurai souffrir l’expérience triviale du Photomatou. L’avenir nous dira si je pousse jusqu’à la préfecture…
    Bien à vous
    Votre dévoué cousin rose, au nom de fusée inapproprié

    • Neelhe dit :

      Cher cousin rose,
      Pardon pour mon retard à vous répondre, mais vous savez que nous évoluons dans un autre espace-temps que nos amies humaines, sympathiques mais parfois bien agitées.
      Malgré mon récent passeport, je ne peux que me montrer solidaire avec vous quand vous évoquez les exils que vous subissez vers ces rivages humides bien peu tendres envers nos vieilles articulations – je le sais bien, je reviens de Normandie.
      Évidemment, nous sommes des contemplatifs, et l’âge mûr auquel nous sommes parvenus ne fait qu’accentuer ce trait de caractère commun à tous les vrais félins (je ne parle pas ici de ce jeune matou matois dont la présence semble parfois vous affliger).
      Mon passeport est surtout un support à la rêverie, voyez-vous. Ne vous embêtez donc pas à aller à la préfecture…
      Bien à vous,
      Votre cousin côté cathédrale au nom de poète ma foi assez pile-poil (si je puis dire).

  2. Marie dit :

    Chat me plait beaucoup votre histoire féline Mme Neehle 🙂

Leave a Reply

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).