Le chant de l’eau

29 Nov

Magnifique portail d’entrée du Hônen-in, temple suivant le Pavillon d’argent sur le « chemin de la philosophie » à Kyoto, toit de chaume épais recouvert de mousse, les arbres qui flamboient derrière…

Passé le portail, un bassin de pierre rond, rempli d’eau, de quelques feuilles mortes et de quelques nénuphars…

Quelqu’un a très délicatement posé, à un des endroits où les bords du bassin s’abaissent, une feuille de ficus, et l’a maintenue à l’aide d’une pierre…

Dans le silence du matin, le chant de l’eau qui s’écoule est continu, cristallin, doux et apaisant. Il a la fraîcheur éternelle de la pureté.

(Photos de l’auteur)

Leave a Reply

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).