French fougères

05 Août

Vous souvenez-vous de mes english fougères du printemps 2013 (voir « English fougères ») ?

Au festival des jardins de Chaumont-sur-Loire, édition 2014, cette année quoi (pour les des années précédentes, voir la rubrique « festival des jardins » et notamment « Facettes », « La jetée » et « Noeuds »), le thème est : « Jardins des péchés capitaux »… et j’avoue, j’ai péché, et je suis retombée amoureuse de fougères, françaises cette fois-ci…

neelhe-festival jardins chaumont 2014 (7)

… délicieusement dissimulées dans le jardin n° 19 bis (déjà, c’est bien parti pour me plaire…), lui-même intitulé « Résurrection, éloge de la défaillance » (beau titre). Il est l’oeuvre d’Ana Morales, artiste paysagiste française.

Bien sûr, derrière son travail, il y a toute une réflexion sur les péchés capitaux, sources de forces vitales et d’énergies capables de briser le béton, et tout ça. Mais vous voulez que je vous dise : ses fougères sont fantastiques.

neelhe-festival jardins chaumont 2014 (8)

… d’ailleurs, les fougères sont fantastiques, dans leurs couleurs, leurs formes, la façon dont elles s’entortillent, se disputent, se séparent, se retrouvent et forment un tout harmonieux et délicat, dans leurs différences de texture et d’élan…

neelhe-festival jardins chaumont 2014 (5)

Qui a dit que je projetais ?

neelhe-festival jardins chaumont 2014 (2)

Faut dire : avec un thème comme les péchés capitaux, il peut y avoir quelques excès.

(Photos de l’auteur, festival des jardins de Chaumont-sur-Loire)

 

Tags: , , , ,

2 Responses

  1. Ah… le pouvoir érotique des fougères, fascinantes plantes de l’ombre, et leur cortège de mots savants : crosse, fronde, sporanges et prothalles… Mon regard toujours capté, sur les vieux murs de pierres, par les polypodes ou les capillaires joliment découpés ou, rare fougère sans ciselage, la pimpante scolopendre à la texture luisante. Dans les allées disciplinées des bois, l’inévitable fougère aigle, ou, plus rare dans les vallons des envoûtantes forêts bretonnes, l’osmonde royale dont le nom seul vous cloue sur place.

    • Neelhe dit :

      Merci, Cathy, pour ce beau commentaire plein de mots voluptueux et inconnus de moi, sauf à t’avoir effectivement entendue les prononcer en t’extasiant face à un bout de vieux mur ou devant une pousse minuscule ! Viva las fougeras !

Leave a Reply

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).