Aucun express

21 Oct

Être dans les bras de l’être aimé s’apparente parfois à se trouver…

 

neelhe-aucunexpress

L’évasion sans bouger du centre de la forteresse.

Bande-son : Bashung (encore lui, voir le récent « A Ostende »), « Aucun express », qui figure sur « Fantaisie militaire », l’album de 1998 (qui contient aussi les éclats noirs de « La nuit je mens »).

Un genre de chanson parfaite.

http://www.dailymotion.com/video/x8ows2

« Aucun express ne n’emmènera vers la félicité/
Aucun tacot n’y accostera/
Aucun Concorde n’aura ton envergure/
Aucun navire n’y va/
Sinon toi.

Aucun trolley ne me tiendra si haut perché/
Aucun vapeur ne me fera fondre/
Des escalators au chariot ailé/
J’ai tout essayé
J’ai tout essayé…

J’ai longé ton corps/
Épousé ses méandres/
Je me suis emporté, transporté
Par-delà les abysses, par-dessus les vergers/
Délaissant les grands axes
J’ai pris la contre-allée/
Je me suis emporté, transporté.

Aucun landau ne me laissera bouche bée/
Aucun walhalla ne vaut le détour/
Aucun astronef ne s’y attarde/
Aucun navire n’y va,
Sinon toi.

J’ai longé ton corps/
Épousé ses méandres/
Je me suis emporté,transporté
Par-delà les abysses, par-dessus les vergers/
Délaissant les grands axes
J’ai pris la contre-allée/
Je me suis emporté, transporté… »
(photo de l’auteur)

Leave a Reply

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).