Nara thé

20 Déc

J’adore le Japon, vous l’avez compris, c’est une terre, un peuple, une façon de pensée avec laquelle je me sens en harmonie, sans avoir bien sûr la prétention d’avoir pris la mesure de tous les aspects de leur géographie, de leur histoire, de leur culture, de leurs mœurs, lors de ce voyage…

Il y a cependant un point douloureux, le sujet qui fâche, le truc auquel je n’arrive pas à me résoudre, malgré mes efforts, anciens et récents : le thé. Le thé, qui fait partie de leur monde, comme une évidence ; le thé qui est d’ailleurs un monde en soi ;  le thé que je n’aime pas, rien à faire. Et pourtant…

A Nara, notre chemin a croisé une vieille (plus de 100 ans, nous a dit la propriétaire) boutique pleine de charme, où l’on vend et où l’on « fabrique » plusieurs sortes de thés, tous verts, si j’ai bien compris…

neelhe-japon-nara-yamato-cha

Son nom est « Yamato-cha », « cha » veut dire « thé » et Yamato, je ne sais pas, Yamato peut-être, un prénom ?…

neelhe-japon-nara-yamato-cha (7)

A l’intérieur, évidemment, plusieurs tables basses présentant les produits fabriqués…

neelhe-japon-nara-yamato-cha (6)

Des choses précieuses dans de petits sachets, de petits sacs évidemment bien présentés… Des feuilles de thé séchées, dont on devine la subtilité de l’odeur et du goût…

neelhe-japon-nara-yamato-cha (3)

Une vieille machine à « torréfier » (c’est une hérésie, je sais, mais je ne connais pas le vocabulaire du thé !… sécher ? fumer ? ) les feuilles, qui fonctionne encore…

neelhe-japon-nara-yamato-cha (5)

… bien rangées ensuite dans des bocaux, eux-mêmes bien rangés, dans cette boutique toute de bois…

neelhe-japon-nara-yamato-cha (4)

Tout ça pour obtenir ces thés, au goût subtil et aux vertus nombreuses… notamment le Genmaicha, thé vert mélangé à des grains de riz grillé, ou le Gyokuro, thé vert de haute qualité, au goût très doux (paraît-il)…

neelhe-japon-nara-yamato-cha (2)

Ah là là, ça a l’air bon et délicat… D’accord, je réessayerai une nouvelle fois…

(Photos de l’auteur)

Tags: , , ,

2 Responses

  1. Mais non, chère compagne de voyage, il n’y a aucune hérésie à parler de thé vert torréfié ! Moi qui suis piètre amateur de sencha, trop astringent à mon goût, j’apprécie beaucoup le délicat gyokuro et le genmaicha, arrondi par les arômes de céréales grillées. Comme mon stock diminue, je vais bientôt tester celui-là : http://www.dammann.fr/252-genmaicha.html. A moins que nous y retournions ?

    • admin dit :

      J’espère bien pour voir goûter les originaux que tu cites d’ici le 2 janvier. Et effectivement, si je les trouve bons, il est utile de savoir qu’on en trouve en France.
      Quant à y retourner, ça me paraît incontournable. Ajustons nos montres et ouvrons nos agendas !

Leave a Reply

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).