Posts Tagged ‘automne’

Ciel de fin d’été


23 Août

… Reprise de travail, levée tôt… la journée allait être chaude, coup d’œil au ciel que j’imaginais sans nuage, lisse et bleu azur, prémices d’une journée de chaleur écrasante de fin août, malgré les martinets envolés, les hirondelles elles-mêmes disparues, les marronniers déjà presque jaunissants. Et puis, non.

neelhe-ciel (2)

Dans la clarté du jour qui se levait, un voile rassurant de nuages mousseux.

neelhe-ciel

Comme le signe discret, presque secret, d’un décrochement, d’un léger fléchissement, d’un début de retournement. L’été glorieux ? Fin août, on commence à pressentir sa fin. Parfois, avec un soulagement un peu coupable : l’automne est si beau, aussi.

(photos de l’auteur)

Paris Paris


24 Mar

Pris depuis le pont des Arts : l’île de la Cité, le square du Vert-Galant, le Pont-Neuf, qui se trouve être le plus vieux pont de Paris, les tours de la Conciergerie, la flèche de la Sainte Chapelle, le Palais de justice. A droite, la rive gauche ; à gauche, la rive droite…

neelhe-paris-nov2012

C’était tout début novembre, l’automne, il faisait beau, et doux.

Et ce printemps qui n’arrive pas…

Bande-son : (malgré- ou à cause ?-) des clichés, « Paris Paris », Malcolm Mc Laren and (the queen) Catherine Deneuve.

Image de prévisualisation YouTube

 

(photo de l’auteur)

Nara day


19 Nov

Jour d’anniversaire… Deux très beaux repas japonais, des plats vides en sont la preuve…

neelhe-japon-nara (3)

Une journée dans le calme de la première capitale japonaise, Nara, à une cinquantaine de kilomètres  au sud de Kyoto. En vrac :

Une salle de méditation dans le premier temple bouddhique du Japon, le Gango-ji.

neelhe-japon-nara (2)

D’autres jardins miraculeux, et d’autres arbres en majesté.

neelhe-japon-nara (4)

Et une porte de temple, le Kasuga taisha, d’un orange (une de mes couleurs préférées) un peu passé, faisant le lien entre spiritualité et nature.

neelhe-japon-nara

Que demander de plus pour clore une année de bonus, et en commencer une autre ?

(Photos de l’auteur)

L’automne à Kyoto


16 Nov

On m’avait avertie, mais c’est encore plus beau : la saison des érables à Kyoto, le flamboiement des rouges, des jaunes, des verts (notamment au sol, avec de merveilleuses mousses), sur un ciel aujourd’hui d’un bleu pur.

A l’entrée du Kinkaku-ji.

 

A celle du Ryoan-ji, temple bouddhiste zen, célèbre pour son « jardin sec », gravier blanc et quinze pierres-rochers. Mais le jardin de l’étang se laisse plus facilement aimer.

 

(photos de l’auteur)

L’automne à Nikko


14 Nov

Nikko, dans les montagnes au Nord de Tokyo.

 

L’automne, les temples bouddhistes, les Japonais nombreux à rendre hommage à leur passé et à la nature. Les arbres aux couleurs chatoyantes (adjectif dont l’origine vient, me semble-il, des yeux changeants des chats, qui sont représentés et présents partout au Japon).

 

Et le pont sacré Shinkyo, à l’entrée des sanctuaires.

(Quoi faire ? Devenir bouddhiste ? Devenir Japonaise ? Ou continuer à s’émerveiller, peut-être.)

(photos de l’auteur)

L’automne à Tokyo II


12 Nov

Près du palais impérial, début d’après-midi. Feuillage jaunissant de ginkgo biloba dans le soleil.

(photo de l’auteur)

L’automne à Tokyo


11 Nov

Parc d’Ueno, dimanche de novembre. Un mélange délicat de douceur et de flamboyance.

(photo de l’auteur)

Novembre (day one)


01 Nov

Novembre est le mois où je suis née. C’est celui de la fête de tous les saints, puis celle des morts. L’anniversaire de l’armistice qui a marqué la fin de la Première Guerre Mondiale, au siècle dernier. Celui du Scorpion, puis du Sagittaire. Celui chanté par Biolay dans « Novembre toute l’année », et Beaupain dans « Novembre ». Le ciel est tourmenté, on a changé d’heure, il fait nuit tôt, il fait humide, les feuilles jaunissent, tombent, encombrent les trottoirs et les caniveaux. Ou alors une lumière déjà rasante irise les frondaisons flamboyantes. On se dépêche de rentrer, au chaud, à l’abri. On peut écrire, enfin, moins distrait par le ciel bleu, les oiseaux, les amis, les terrasses, les jardins, la douceur de l’air. On peut lire, enfin. On allume les bougies, on prépare les premiers feux de cheminée. On se recentre sur l’essentiel.

C’est de ça dont je veux qu’il s’agisse  : de l’essentiel. Le léger, le délicat, le rigolo, le sérieux aussi. Et je vais le découvrir avec vous.

Premier novembre, très bonne date pour le début de ce blog.

D’autres indices, factuels : femme de 46 ans, lesbienne, de gauche, ayant choisi d’habiter une ville des bords de Loire, en France. Quelques cicatrices, internes et externes, dont une récente qui a participé à la mise à plat des choix faits jusque-là. Statut professionnel : en transition. Statut matrimonial : en transition. Statut créatif : en transition. Indice de bonheur intérieur brut : plutôt élevé.

Comme vous voyez, il sera question de transition, dans plusieurs domaines…

(photo de l’auteur)

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).