Posts Tagged ‘fourmi’

Le choix


16 Août

A choisir entre être une fourmi …

neelhe-mouton fourmi (3)

… dans une fourmilière, utile, travailleuse, participant au collectif avec entrain…

neelhe-mouton fourmi (2)

… ou un mouton dans un pré de montagne…

neelhe-mouton fourmi

… malgré mon amitié, presque mon admiration pour les fourmis et leur organisation, j’opte pour le mouton : il a au moins le choix entre se serrer contre ses congénères pour profiter de l’ombre d’un sapin, ou batifoler dans les creux du pâturage. Et il laisse la question de son utilité à d’autres.

Choisir sa liberté, c’est souvent choisir ses contraintes.

(photos de l’auteur)

(Sur les différences de nature, ou de destin, voir « La fourmi et l’oiseau », du Japanese trip.)

La fourmi et l’oiseau


11 Déc

Vous vous souvenez peut-être de ce jardinier-balayeur dans le jardin du Pavillon d’argent à Kyoto (sinon, voir le post  « Le calligraphe et le jardinier »), qui m’avait sidérée par sa minutie, son calme et l’ampleur de son travail.

Rencontré aussi quelques autres artisans qui participent à l’exceptionnelle beauté des jardins japonais, une fourmi et un oiseau…

La fourmi…

… qui, lentement, arrache les minuscules mousses qui se sont glissées entre les dalles d’un des côtés d’un des bâtiments du Nanzen-ji, à Kyoto… Humilité, patience, littéralement travail de fourmi…

Et un oiseau…

Ici, avec un comparse, perchés dans un arbre qui donne sur le jardin d’Isuien, à Nara…

… à l’aise dans les hauteurs, sur ces branches qu’il élague, taille, coupe, lie entre elles…

Le résultat de ces efforts, terrestres, aériens, pour magnifier la nature laisse souvent sans voix… Ici, à Nara…

Dans le détail…

Et dans l’effort pour marier les divers éléments entre eux, notamment la pierre et le végétal…

 

Ou la pierre, l’eau et le végétal, comme ici, dans le jardin Ninomaru-en dans l’enceinte du château Nijô-jô à Kyoto…

Sans compter le ciel, qui reflète les autres éléments…

Un modèle délicat d’harmonie et d’équilibre, qui intègre tout, et on oublie en le contemplant le travail qu’il a fallu, celui du jardinier-balayeur, de la fourmi et de l’oiseau. C’est d’ailleurs certainement ce qu’ils souhaitent…

(Photos de l’auteur)

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).