Posts Tagged ‘Jean Renoir’

Illusion


12 Mar

Cette semaine, dans la vitrine de « Madison », le magasin de disques de Bertrand…

neelhe-tours-madison-pochettessurprises4 (5)

… quelques merveilles, comme d’habitude ; et une nouveauté : une pochette a décidé qu’elle ne participerait pas à notre aventure, elle l’a fait comprendre en se détachant et se cachant derrière une autre, et c’est son droit, que sur ce blog, nous respectons totalement, car nous sommes pour la liberté d’expression, y compris pour les pochettes de vinyles…

neelhe-tours-madison-pochettessurprises4 (3)

… nous restent donc sept pochettes… dont une se détache non pas de son support, mais du lot (pour moi, du moins).

neelhe-tours-madison-pochettessurprises4 (6)

Ce n’est pas tant le groupe, der deutsche Adel, dont un blog en français nous donne l’historique et que je vous résume briévement : groupe de (cold) new wave des années 80, constitué de cinq musiciens allemands et tchèques, der deutsche Adel n’a sorti qu’un album, en 1984, celui-ci donc, sans titre, mais dont les chansons tournent autour de l’histoire d’un jeune homme contraint de participer à une guerre. J’ai écouté un extrait… bon, ce n’est pas trop mon genre de musique, bien que ce ne soit pas inécoutable.

Mais la pochette…

Le visage d’Erich von Stroheim, sa minerve et son monocle, ça vous dit quelque chose… Et oui : « La Grande Illusion », film de Jean Renoir de 1937, avec Gabin, Pierre Fresnay, Marcel Dalio. L’utilisation de cette photo est donc parfaitement logique pour un groupe dont la traduction du nom est « la noblesse allemande » et dont le sujet est l’horreur de la guerre.

Vous ne vous souvenez peut-être pas très bien… alors voici la bande-annonce du film, dans sa version restaurée de 2012.

Image de prévisualisation YouTube

« La Grande Illusion » est souvent citée par les grands réalisateurs parmi les douze films les plus importants du cinéma.

L’histoire se déroule pendant la Première Guerre mondiale, et (en simplifiant beaucoup le scénario, plus riche et subtil que mon résumé) met en scène un groupe de prisonniers de guerre français, de différentes classes et de différents milieux, sous la surveillance d’un aristocrate allemand, von Rauffenstein, inerprété par von Stroheim. Il est question des rapports entre ces hommes, d’entente malgré les différences (sociales, nationales…), sur fond de volonté d’évasion des Français : par exemple, les deux aristocrates, l’Allemand et le Français, s’entendent et s’apprécient malgré leur différence de nationalité, ce qui n’empêchera pas la priorité donnée à sa patrie par le personnage interprété par Fresnay, qui se sacrifiera pour couvrir l’évasion de ses compatriotes, et obligera son ami allemand à l’abattre.

la-grande-illusion-1937-4770-1264419920

C’est un film magnifique, porté par l’interprétation des acteurs principaux. Sorti deux ans avant le début de la Seconde Guerre mondiale, il a été interdit en Allemagne par le régime nazi et en Italie par le régime fasciste, en raison de son esprit pacifiste et du caractère sympathique du personnage juif, interprété par Dalio (qui en plus réussit à s’échapper !). Aux États-Unis, il fut projeté à la Maison-Blanche en novembre 1937, et Roosevelt déclara : « Tous les démocrates du monde devraient voir ce film ». En France, ce fut un immense succès à sa sortie ; mais il fut interdit dès octobre 1940 et jusqu’à la fin de la guerre.

Reste une question, qui n’a jamais été clairement résolue, et ne le sera sans doute définitivement jamais : qu’est-ce que cette « grande illusion » ? Le fait que la guerre de 14-18 devait être la « der des der », la dernière de toutes les guerres, (dialogue de fin entre les évadés : Maréchal : « Il faut bien qu’on la finisse cette putain de guerre… en espérant que c’est la dernière. » – Rosenthal : « Ah, tu te fais des illusions ! ») et dans ce cas, malheureusement, Renoir s’est avéré clairvoyant, puisque la Seconde Guerre a éclaté deux ans après la sortie de son film ? Le fait que tous les hommes peuvent s’entendre malgré les différences ? L’idée qu’il puisse y avoir une dernière guerre, qui ouvrirait sur un monde pacifié ?… autre chose ?

Comme quoi une pochette de disques peut amener à des questionnements complexes…

(Photos 1 à 3 de l’auteur; 4)

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).