Posts Tagged ‘Rainer Gross’

Over the Loire


08 Oct

Un vendredi radieux de fin septembre, j’étais au domaine de Chaumont (oui, -sur-Loire) ; j’ai déjà parlé du « festival des jardins » qui se tient chaque année dans le parc du château (voir « Contrastes et équilibre », « Noeuds » et « Questions (vrac) »), et j’en reparlerai, l’édition de 2013, dont le thème était « jardins des sensations » ayant été encore une fois une vraie réussite, inspirante, y compris pour les blogueuses…

Mais là, je veux simplement vous faire partager… ça :

neelhe-chaumont-parc-sculpture (5)

Fin d’après-midi, après la visite des jardins, balade dans le parc, des œuvres d’art contemporain sont disséminés sur les pelouses, dans les bosquets, dans les hautes branches des arbres, même…  sur le haut du coteau qui surplombe la vallée et  la Loire, alors que le soleil descend doucement vers l’ouest et  que la lumière douce et un peu vaporeuse donne aux couleurs et aux formes un éclat à la fois mat et réflechissant…

neelhe-chaumont-parc-sculpture (8)

… posée sous un grand pin, une sculpture  de Rainer Gross, en lanières de bois…

neelhe-chaumont-parc-sculpture (2)

… la vue est somptueuse et l’oeuvre la magnifie encore plus…

neelhe-chaumont-parc-sculpture (6)… en donnant à l’ensemble un petit côté ludique (on a envie de rentrer dedans et de s’y cacher), sans doute à cause du matériau utilisé et de la forme, mi-ruche, mi-nasse en osier (pour attraper les gros poissons de la Loire ?)… Vu de côté, la structure paraît blottie sous l’arbre qui la protège…

neelhe-chaumont-parc-sculpture (3)

En prenant un peu de recul, on voit le village en contrebas et la vallée vers l’est…

neelhe-chaumont-parc-sculpture (4)Paisible, lumineux, ouvert. Magique. La Loire et ses splendeurs.

(photos 3, 5 et 6 : Annie Chazal ; photos 1,2,4 de l’auteur)

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).