Posts Tagged ‘renard’

Tanuki


27 Déc

Le premier jour, à Asakusa, à Tokyo, je les a vues, et photographiées, ces bestioles, dans la cour  d’un petit temple latéral au grand Sensô-ji…

Japon 052

… toutes mignonnes, le ventre rebondi, le regard légèrement suppliant, une espèce de chapeau de paille tombant dans le dos, et tenu par une ficelle…

Je les a recroisées, pas toujours photographiées, c’était un peu toujours la même gentille bestiole, parfois seule, parfois à deux… dans des quartiers différents, dans des villes différentes… Je me disais : c’est une sorte de symbole, de mascotte. Mais je ne me suis pas demandé clairement : mais c’est quoi, c’est qui, ces mammifères qui ressemblent à des taupes, ou à des blaireaux ? Qu’est-ce qu’ils font partout, dans les temples, aux carrefours, dans les rues…?

Une fois rentrée en France, je les ai un peu oubliés… jusqu’aux courses de Noël, où l’un des cadeaux demandés était le livre de Marie Caillou, Les Monstres de Mayuko… En rentrant de la librairie spécialisée en BD où je l’avais trouvé, j’ai ouvert le livre, que je trouvais beau et japonisant, et là :

monstres-de-mayuko-02

La bestiole était revenue ! Il fallait en savoir plus, cette fois, alors j’ai cherché, et j’ai trouvé, notamment sur le site Shinryu, auquel j’emprunte les informations suivantes.

Ce sont des tanuki.

Quoi ? Tanuki est le mot japonais qui désigne le chien viverrin. Ce petit animal (environ 60 cm), de la famille des canidés (comme son nom l’indique) est originaire du Japon, il vit dans les régions montagneuses ou forestières et affronte l’hiver en sombrant dans un sommeil proche de l’hibernation. De mœurs principalement nocturnes, c’est un animal plutôt discret et solitaire et l’on n’observe pas de structure sociale aussi élaborée que chez d’autres canidés, bien que certains individus apprécient la présence de leurs congénères. Vous voulez voir leur tête ?

Nyctereutes_procyonoides

D’accord, mais que font leurs représentations partout dans les rues ? c’est simple : originaires de l’archipel,  ils font partie du folklore japonais depuis des temps immémoriaux.  Ils appartiennent à la catégories des yôkai (« être vivant, forme d’existence ou phénomène auxquels on peut appliquer les qualificatifs extraordinaire, mystérieux, bizarre, étrange et sinistre ») comme les kitsune, les fameux renards dont on voit aussi de nombreuses représentations, notamment au sanctuaire Fushimi Inari à Kyoto…

neelhe-c.levesque.kyoto-renard (2)

neelhe-c.levesque.kyoto-renard (7)

neelhe-c.levesque.kyoto-renard (8)

Mais revenons à nos tanuki : ces petits animaux, dans leur version légendaire,  sont réputés être malicieux et jovials, mais un peu naïfs et tête-en-l’air. On les trouve souvent devant les temples ou les restaurants, et ils sont représentés avec un grand chapeau, une bouteille de saké dans une main et un billet à ordre ou un porte-monnaie vide dans l’autre. De nombreuses statues les montrent avec de grosses testicules, détail souvent omis dans les sculptures plus contemporaines. Ils sont les héros de nombreux contes populaires, de chansons traditionnelles, ils sont même remis au goûtdu jour grâce à leur apparition dans de nombreux jeux vidéos populaires (Super Mario, Pocky et Rocky…) et dans les films d’animation, notamment ceux des célèbres studios Ghibli (Pompoko…). Mais attention, tanuki est souvent traduit par erreur par raton laveur ou blaireau. La seule traduction de tanuki est : tanuki !… Qu’on se le dise !

(Photo 1 de l’auteur;  reproduction d’une page des Monstres de Mayuko, de Marie Caillou ; photo 2  issue du site Shinryu ; photos 3, 4 et 5 Catherine Levesque)

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).