Posts Tagged ‘soleil’

Le bleu du ciel


18 Fév

Dans cette ville à laquelle même les transformateurs sur les trottoirs font des déclarations d’amour…

neelhe-granville-février13 (6)

… dans la même rue que le lézard, non, la salamandre rayée (voir les commentaires sur « Fragments de (gran)ville » : merci, Catherine, pour ton œil infaillible), il y a aussi une… sauterelle ?

neelhe-granville-février13 (9)

… un grillon ?

neelhe-granville-février13 (11)non, c’est…

neelhe-granville-février13 (12)

… et elle a un adjectif, parce qu’il ne suffit pas qu’il y ait une cigale en Normandie, sur les côtes de la Manche, il faut aussi qu’elle soit…

neelhe-granville-février13 (10)

Un peu plus loin, on trouve…

neelhe-granville-février13 (13)

« Du vent dans les algues », et le symbole est beau…

neelhe-granville-février13 (14)

Et de l’autre côté, au n° 93, restaurant-café « La Bidouille »…

neelhe-granville-février13 (7)

… dont l’enseigne est, allez savoir pourquoi, …

neelhe-granville-février13 (8)

… un vieux landau, suspendu dans les airs…

… Sans doute pour qu’on ait, dès le plus jeune âge, le nez en l’air, qu’on apprenne à profiter du bleu pur du ciel, au-dessus des toits des maisons…

neelhe-granville-février13 (5)

C’était vendredi, à Granville, et je suis sûre qu’il y fait le même ciel aujourd’hui lundi, rassérénant et heureux. Même si le week-end a été difficile pour des gens que j’aime. Et qui aiment Granville aussi. (Se dire ça, aussi, parfois : le ciel redeviendra bleu.)

(Photos de l’auteur)

Ombre et soleil


26 Jan

Et, comme un miracle, après un long tunnel de gris et de froid, le soleil est apparu au-dessus de la ville, j’ai filé sur les bords de Loire, profiter de l’air plus doux, et des pâles rayons. Pendant cette balade, j’ai croisé une petite cabane dans une de ces sortes de jardins « ouvriers » qui s’alignent entre le fleuve et le coteau.

neelhe-bordsloire-janvier2013 (3)

Peinture passée, tonneau pour récupérer l’eau de pluie (ou de la fonte de la neige tombée encore ce matin), et un arbre dans l’axe du soleil, qui projette son ombre sur le côté.

neelhe-bordsloire-janvier2013 (5)

Et cette ombre fragile, qui indique que la lumière revient… ça  fait comme un soupir de soulagement…

(Et vous savez quoi ? je sais qu’on va s’en sortir. J’ai vu les premiers bourgeons.

neelhe-bordsloire-janvier2013 (6)

Tenez bon !)

(Photos de l’auteur)

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).