Posts Tagged ‘The Pillow Book’

A même la peau


25 Jan

Je vous ai déjà parlé brièvement sur ce blog d’un de mes films préférés (un de mes 5 films préférés, et croyez-moi, ou plutôt faites l’exercice, il est difficile – quand on aime le cinéma, du moins !- de faire cette liste…), voir le post « Les outils du calligraphe » : « The Pillow Book », de Peter Greenaway, sorti en 1996.

Un film qui mêle trois des éléments que j’aime le plus au monde : l’écriture, dans ce qu’elle a de plus esthétique et aussi de plus physique, la calligraphie ; l’Asie, et plus précisément le Japon, et ses raffinements, ses traditions, ses idéogrammes et ses cruautés ; et le corps, désiré et désirant et ici aussi support à l’écriture et à ses beautés.

C’est un film qui me bouleverse et me touche à chaque vision (critère important pour faire partie du club des 5 films préférés !). Des premières images, de Nagiko enfant, écoutant l’histoire de l’origine de l’homme que lui raconte son père en écrivant sur son visage les idéogrammes correspondants…

neelhe-thepillowbook-tumblr

… à celles où elle cherche quelqu’un qui sera capable d’écrire sur sa peau avec autant de justesse…

tumblr_mcak5wM8c71qa409eo2_1280

neelhe-thepillowbook-tumblr (2)

… puis au moment où elle décide d’écrire elle-même sur la peau des autres…

neelhe-thepillowbook-tumblr (2)

neelhe-thepillowbook-tumblr (3)

neelhe-thepillowbook-tumblr (5)

Toutes ces images ne sont là que pour vous donner une idée de la splendeur visuelle du film (à laquelle on peut être complètement étanche, j’en connais !), et elles ne racontent bien sûr pas le cœur de l’histoire de Nagiko.

Ce rappel donc pour vous redire à quel point je suis toujours touchée quand il s’agit d’allier le pinceau et la peau et de tracer des signes sur l’enveloppe de nos corps.

Un des projets de Lionel Bayol-Thémines, sa série « Dédipix to futur » de 2011, m’a donc immédiatement tapé dans l’oeil et émue. Vous allez comprendre : une citation, la première est de René Char, un crayon, un corps, et le corps parle, aussi avec ou sans ses vêtements, et bien sûr, un appareil-photo, et un oeil…

neelhe-lionelbayol-dedipix-2011 (7)

Une citation de Leonard de Vinci…

neelhe-lionelbayol-dedipix-2011 (8)

Une de Gabriel Matzneff…

neelhe-lionelbayol-dedipix-2011

Jacques Derrida…

neelhe-lionelbayol-dedipix-2011 (3)

Une citation sans auteur, sans doute une phrase du photographe lui-même… Oui, « tout est permis en dedans »…

neelhe-lionelbayol-dedipix-2011 (4)

On est loin de la sophistication et de l’esthétique de la calligraphie japonaise, on est loin du romanesque (je repense à cette phrase qui est écrite et prononcée par deux héroïnes de Truffaut, dans deux de ses films, « Jules et Jim » et « Les Deux Anglaises et le Continent » : « Ce papier est ta peau, cette encre est mon sang, j’appuie fort pour qu’il entre ».) . Mais même dans ce contexte, plus « brut », presque politique, cette idée et cette vision des mots à même le corps, d’écriture sur la peau, m’émeut, et il me semble que le message que la photo véhicule prend un sens beaucoup plus fort. Et plus intime.

Parce que, sans doute aussi, citation d’Eric Fottorino, la peau se souvient.

neelhe-lionelbayol-dedipix-2011 (6)

Vous pouvez aller sur le site de l’artiste : vous trouverez bien une citation, une photo, un corps, et le mariage des trois, qui vous toucheront…

(Photos de « The Pillow Book » extraites du tumblr The Pillow Book ; Photos « Dédipix to futur » : site de Lionel Bayl-Themines. Un e-book des photos est même téléchargeable ici, merci à l’artiste).

Les outils du calligraphe


12 Nov

Hommage à un de mes films préférés, « The Pillow Book » de Peter Greenaway, qui raconte la vie de Nagiko, héroïne qui s’inspire de Shei Shonagon et de ses  « Notes de chevet », et parfait sa maîtrise de la calligraphie sur la peau des hommes qu’elle rencontre, jusqu’à celui qu’elle se mettra à aimer, déclenchant drame et vengeance, puis apaisement et (re)naissance. Une merveille.

Photos prises (mais c’est interdit) dans un des neuf étages de la superbe papeterie Itoya, dans le quartier de Ginza.

(photos de l’auteur)

Neelhe.fr

Exercices d'attention. Deux posts par semaine (si les dieux sont favorables).